Nouveau Vegan

vendredi 22 mars 2013

Critique de vache à lait

Oui, je sais, assez rapide ma lecture vu que j'ai eu le livre hier soir et que je vous en ai parlé ce matin! C'est pas ma faute, je lis vite et quand c'est intéressant, je suis incapable de m'arrêter! Et faut dire aussi que je suis aller deux fois à Montréal en deux jours, ce qui veut dire un bon moment dans l'autobus (je n'ai pas de voiture, ni même de permis. Et oui, je suis bizarre!). Je profite du long moment que j'ai de libre avant le souper avec l'Association Végétarienne de Montréal à 18h chez Burritoville. C'est ouvert à tous, alors ne vous gênez pas pour venir! Sinon, je ferais un article dessus demain.

Je commence ma critique par dire que le livre est étayé par un nombre gargantuesque de sources qu'Élise (si tu me lis, ça ne te dérange pas que je t'appelle par ton prénom j'espère?) met à notre disposition. La plupart proviennent du milieu universitaire et même des producteurs de lait eux-mêmes!

Et justement, c'est un très bon point de ce livre, il est écrit avec énormément d'objectivité. Élise fait bien attention de ne parler que des études solides et écarte les arguments controversés même s'ils aideraient sa cause. Ce livre s'adresse vraiment à tout le monde. Il ne juge pas, il informe.

C'est surtout un livre qui remet en question l'espèce d'auréole qui flotte par dessus le lait. Si de plus en plus d'information filtrent sur les méfaits de la viande, le lait lui est toujours vu comme un incontournable de l'alimentation. Élise explique bien les causes de ce fait: culture, habitudes et surtout, énorme implication des industries du lait en publicités. Vous imaginez, 1 milliard par année juste au Canada! C'est environ 30$ par habitant! D'ailleurs je ne m'étais jamais aperçu du nombre énorme de pub parlant des produits laitiers! Il y en a partout et tout le temps!

Elle nous parle aussi des nombreuses études sur les dangers du lait et les différents problèmes soulevés par les études sur le sujet. Comment peut-on encore parler du lait dans le guide alimentaire comme d'une obligation en omettant les problèmes et les sources végétales de calcium?

Aussi, la condition animale. Elle nous explique les conditions atroces que doivent subir les vaches pour satisfaire nos envies de lait. Personne ne peut nier qu'un steak est un morceau de cadavre, mais qui pense qu'un verre de lait représente souvent plus de morts et de souffrances?

Bon, je ne vais pas vous révéler le livre au complet. Juste vous dire qu'il est très bien écrit (j'adore le style d'Élise) et que sa lecture est vraiment passionnante. Même si je connaissais déjà une grande partie des faits décrient dans ce livre, j'en ai découvert plusieurs autres. C'est aussi un bon livre à faire lire aux autres enfin de les sensibiliser aux problèmes causés par le lait. Alors, c'est un très bon livre à mettre entre toutes les mains! Il faut bien encourager une des rares au Québec à remettre en question ce que nous faisons subir aux animaux pour notre simple plaisir. À quand le prochain livre?!



13 commentaires:

  1. HEIN ?! Déjà ? Wow!!! C'est du rapide et du service ça, mes amis !!! J'dois dire que tu m'impressionnes...hi hi!!!

    Et en plus de lire rapidement, tu en fait une très belle critique, bien articulée et intéressante. Merci :)

    Je vais me procurer ce livre, c'est certain et j'espère que les gens de mon entourage accepteront de le lire aussi :)

    En passant, j'oubliais toujours de te dire que j'ai énormément aimé le livre La part de l'autre que tu m'avais recommandé. J'ai vraiment adoré le genre de petit journal que l'auteur fait. Super intéressant et captivant et passionnant comme livre. J'aimerais bien me trouver d'autres bonnes lectures pour amener avec moi en voyage, alors si tu as d'autres suggestions, n'hésites pas. Le livre D'Élise fera possiblement partie de mes livres à lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil :) Je suis sur que tu l'aimeras! Et j'espère qu'il fera son effet sur ton entourage :p

      Content que tu l'ai aimé! Vite comme ça hum... le parfum...la vie devant soi (romain gary)...le bizarre incident du chien durant la nuit...99 francs(c'est spécial par contre!)...les enfants du graal (si taime le médiavale et si tu as BEAUCOUP de temps lol).. Pas mal ça que j'ai en tête lol

      Supprimer
    2. Super !!! Je note tout. Toutes des livres que je n'ai pas encore lu. En fait, habituellement j'm'attarde plus aux livres traitant de psychologie, mais je dois dire que j'ai bien aimé ce genre de lecture.

      Un gros merci Simon, c'est bien gentil :) Et encore, bon souper :)

      Supprimer
  2. Intéressant! Ce livre ne m'apprendra rien de nouveau, mais je connais quelques personnes qui aiment bien lire et aiment bien les produits laitiers, du moins l'image romantique qu'elles s'en font.
    C'est rafraichissant d'avoir un portrait honnête de l'industrie laitière au Québec.
    Merci de la critique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, en espérant que ça puisse faire changer leurs habitudes!

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup le style d'Élise également et le fait qu'elle reste objective. Je pense que les livres d'éthique animale écrits de cette façon sont beaucoup moins rebutant pour ceux et celles qui consomment encore des produits laitiers.

    Jessica : Le Parfum de Süskind est vrai bijou, ça fait voyager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois aussi qu'avec cette manière plus douce, c'est plus facile de faire changer les gens.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup Babette. J'viens justement de me le réserver via le site de ma bibliothèque locale.

      Supprimer
  4. J'avoue que j'hésite à lire ce type de livres parce que j'ai toujours peur d'y voir des images horrifiantes ou encore lire des détails horribles.
    J'ai déjà éliminé le lait de ma consommation à la maison, et il ne me manque pas.
    C'est surtout au resto que j'en prends dans le café, faut que je demande du lait de soya et j y pense pas nécessairement. Mais je vais essayer très fort!
    J'ai aussi éliminé les oeufs, le miel et pour le moment le fromage aussi. (J'ai un peu peur de flancher pour le fromage, mais so far so good!!)

    Pour en revenir au livre, je suis contente de voir qu'il y a des gens assez courageux pour remettre en question une idée qu'on nous implante dans l'esprit depuis des décennies!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de photo dans le livre! Et il n'y a pas trop de détails sordides. Je trouve que ça serait un bon livre à livre si tes en processus d'élimination des produits laitiers.

      Sinon, je te conseille d'essayer le Dayia pour remplacer ton fromage :)

      Au fait, bravo et bonne chance :D

      Supprimer
    2. Merci ! En sachant qu il y a pas de photos, j ai plus de chances d aller le lire!
      Pour Dayia, j vais en acheter la prochaine fois que je vais chez Tau
      Ton blog m aide beaucoupe : )

      Supprimer
    3. Ça me touche que tu me dises ça :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...